Catleya soutient l’initiative pour des multinationales responsables

Oui! le 29 Novembre 2020

Témoignage d’une personne qui a bien connu le contexte dramatique de l’exploitation minière qui perdure en Colombie.

« Je suis du peuple indigène Wayuu de Colombie.

Même enfant, je savais que mon territoire était en danger.

Ses effets sont catastrophiques pour nous.
Cerrejon ne nous apporte ni progrès ni développement, bien au contraire :
Mon peuple respire la poussière de charbon
Mon peuple mange de la poussière de charbon
Mon peuple boit de la poussière de charbon
Mon peuple a été expulsé
et a volé notre eau.

5 000 enfants Wayuu sont morts au cours des dix dernières années.
5000 enfants Wayuu qui sont morts de faim, de soif, de maladies respiratoires et autres.
5000 enfants Wayuu tués au nom du progrès :
5000 enfants Wayuu, pour mon peuple, cela signifie la perte d’une génération entière.

C’est pourquoi je veux vous dire aujourd’hui
pourquoi vous devriez voter oui pour l’initiative de responsabilité des entreprises.

Pour mon peuple, le peuple Wayuu.
Pour tous les lieux où les entreprises suisses opèrent,
sans respect pour les personnes et leurs moyens de subsistance.

L’État colombien est corrompu, et nous, en Colombie, avons essayé en vain de revendiquer nos droits.

C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien, de votre voix, de votre vote. »

Actuellement Glencore tente de fermer une mine, sans se soucier des conséquences, tant pour les personnes concernées que pour les dégâts causés à l’environnement.

En Colombie, Glencore exploite de nombreux site miniers. En août 2020, cette multinationale à fermé une mine, sans vraiment se soucier des conséquences sociales que cela pouvait engendrer. Aujourd’hui, ils sont sur le point de fermer une nouvelle mine, laissant plus de 700 personnes dans une situation de précarité intenable. Les personnes concernées sont en grève depuis le 20 août. L’entreprise avance comme motif de fermeture que les ressources sont épuisées dans cette exploitation. Une des exigences des défendeurs des employés, est que l’état exige dans ce cas, un rapport précis sur la situation de la mine en question à Glencore.

https://www.laizquierdadiario.com/77-dias-de-paro-en-Colombia-contra-Glencore-los-duenos-de-mina-El-Aguilar

Lorsque des multinationales comme Glencore contaminent des fleuves ou détruisent des régions entières, elles doivent être tenues responsables. N’oubliez pas de voter OUI à l’initiative pour des multinationales responsables, pour ne pas laisser les multinationales et leur campagne de désinformation s’imposer ! Ce que l’initiative demande est une évidence, comme le montre le large soutien de politicien-ne-s du PS, des Verts, du PVL, PDC, PBD, PEV, PLR, UDF et UDC.

Plus d’info sur l’initiative : https://initiative-multinationales.ch/argumentaire/

solidaires dans le confinement

Apportons un don

Aujourd’hui notre slogan, « faire fleurir l’initiative collective », est plus d’actualité que jamais ! La situation globale due au COVID-19 nous affecte tous et toutes, d’une manière ou d’une autre. Aujourd’hui, chers membres et donateurs-trices, chers-ères ami.e.s, nous vous invitons à vous joindre à nous pour réagir face à cette urgence planétaire, synonyme de crise humanitaire pour des millions de personnes.

Les nombreuses familles avec qui nous travaillons à Magangué se voient dans une situation critique : sans pouvoir exercer les activités lucratives – majoritairement informelles, dont le transport de personnes ou marchandises, la vente de divers, etc. – beaucoup de foyers se retrouveront dans une situation de détresse alimentaire et une pression économique très déstabilisante. De plus, la triste réalité est qu’ils.elles ne seront pas les bénéficiaires prioritaires de certaines des mesures prises par le gouvernement. L’espoir de surmonter cette épreuve est plus présent que jamais et nous espérons que la solidarité sur place ne cessera de se manifester. 

Certaines activités de nos projets ne pourront pas se faire, mais nous continuons évidemment de payer les salarié.e.s  de nos partenaires d’Atucsara en Colombie. L’argent qui n’a pas été dépensé dans ces activités a déjà été utilisé pour offrir la possibilité de soutenir les familles qui sont le plus dans le besoin, en contribuant à renforcer leur sécurité alimentaire. Toutefois, nous devons compléter le financement si l’on veut pouvoir offrir une aide conséquente durant ce confinement, qui se prolongera probablement pour une durée d’au moins deux mois. 

Ainsi, nous vous proposons d’aider les familles sur place en faisant un apport dans la mesure de votre possible ; nous pouvons tous nous dire que toutes ces activités chez nous qui tombent à l’eau à cause des mesures sanitaires sont une épargne que l’on avait prévu de dépenser…alors pourquoi pas en faire un magnifique acte de solidarité ! Pour information, une famille sur place peut acheter de quoi se nourrir pour une semaine avec environ 15chf, soit 60chf pour un mois. Ensemble, nous pouvons offrir un peu de sécurité à des centaines de familles !

Un don pour soutenir les populations confinées de Magangué

Par tranches de 5chf, vous pouvez verser la somme que vous voulez. Par exemple, si vous voulez verser 50chf, sélectionnez 10 dans le curseur. Chaque apport compte, votre soutien est précieux.

5,00 CHF

Virement bancaire à Association Catleya, 1010 Lausanne
IBAN : CH19 0900 0000 1002 8470 9
Mention : corona-solidarité


Plus d’informations sur la situation en Colombie

Actuellement, il semblerait que dans le monde seuls huit pays soient épargnés par ce tristement devenu célèbre coronavirus, mais malheureusement la Colombie n’en fait pas partie. Les mesures qui ont été prises par le gouvernement s’apparentent au mainstream actuel : confinement général (actuellement d’une durée de 19 jours – mais qui sera vraisemblablement de deux mois) et fermeture des frontières, ainsi que des commerces dits « non vitaux ». Heureusement, quelques mesures sociales de soutien aux plus démuni.e.s ont également été prises : augmentation des rentes pour les personnes âgées ; aides pour les chômeurs-euses ; augmentation des subsides ; remboursement de la TVA à certains groupes et autres mesures. Des milliers de familles dans l’ensemble du pays ont pu bénéficier d’aides étatiques et il ne s’agit évidemment pas de dénigrer toutes ces actions.

Toutefois, sans étayer ici les mesures qui ont été prises par l’Etat colombien, les aides établies restent dans une optique néolibérale, uniquement focalisées sur certains groupes particuliers : on donne une aide financière précise à certains groupes ; personnes âgées, personnes démunies, etc. Des aides qui, dans un contexte helvétique par exemple, pourraient être efficaces, mais ne le seront que très peu en Colombie. Ainsi, au lieu de proposer une aide universelle qui bénéficierait à toute la population (économiquement et psychologiquement parlant), de nombreux groupes sociaux se voient terriblement lésés comme les travailleurs-euses qui ont tout juste de quoi manger, sans rien pouvoir épargner, mais qui d’une part n’auront plus d’entrées et, d’autre part, n’entrent pas dans les groupes bénéficiaires pour différentes raisons. Autrement dit, des mesures plus adéquates au contexte colombien n’ont peut-être pas été prises, telles que la gratuité des services de base (eau, électricité), la gratuité de (certains) loyers ou encore l’arrêt temporaires des dettes (qui concernent une grande partie de la population).  

Restons tous et toutes positifs-ves dans cette terrible situation, une nouvelle page de l’histoire s’écrit et nous avons tous notre petite goutte d’encre à apporter 🙂

Invitation à l’AG 2018

Nous avons le plaisir de vous inviter à l’AG annuelle de notre association. Le nouveau comité, une actualisation des projets et le rapport d’activité 2017 seront présentés.

Le samedi 6 octobre à 10h30, à Pôle Sud (Lausanne)

IMG_2894

A la fin de la présentation, une verrée accompagnera ce moment d’échange. Nous vous invitons également à amener vos amies et amis qui seraient intéressés-ées à soutenir les projets de l’association.

Brunch solidaire à Pole Sud !

Chers amis, nous avons le plaisir de vous annoncer la date de notre brunch solidaire ! Il aura lieu le dimanche 4 mars à 11h à Pole Sud, Av. Jean-Jaques Mercier 3 à Lausanne. N’hésitez pas à diffuser autour de vous, il y aura de la nourriture colombienne, une excellente conteuse qui vous fera voyager et même un vide-dressing ! Nous présenterons évidemment les projets de l’association mais ce sera surtout l’occasion de partager une arepa avec du chocolat chaud fraîchement arrivé de la Colombie. Merci d’avance pour votre contribution, en diffusant l’information autour de vous nous élargissons l’impact de nos actions et, comme il est usage de dire, l’union fait la force.

Pour réserver vos places, téléphonez ou écrivez au +41 79 136 21 32, ou contactez-nous par email à andres.pinillamarin@hotmail.com
Nous nous réjouissons de vous voir, notez vite la date dans vos agendas !

Flyer de l’événment disponible ici : Brunch Catleya2018.

Construisons ensemble l’école pour la paix !

Afin de financer l’un de nos projets phares, qui est en cours de construction, nous avons lancé un crowdfunding. Soutenez la construction de l’école qui vise à promouvoir des valeurs de convivialité, de solidarité et de paix auprès des jeunes de Magangué. Vous pouvez effectuer un versement sur la plateforme de Wemakeit et/ou promouvoir le projet autour de vous ! Merci d’avance pour votre solidarité et votre soutien.

Soirée d’information

Pour sa première soirée d’information, Catleya a l’honneur de vous inviter à Lutry, le mercredi 29 novembre à la galerie Ozart, dès 18h30. Accessible en bus (n°9, arrêt « Voisinand ») ou en train (arrêt « Lutry »), cette belle galerie nous ouvre généreusement ses portes.

Durant cette soirée vous pourrez découvrir les projets en cours et rencontrer les membres du comité de l’association pour discuter des actions menées par l’association et ses partenaires. Vous êtes cordialement la bienvenue, venez accompagné(e), l’occasion également de découvrir la belle exposition de l’artiste Bernard Epitaux.

Projection-débat « WAKENA – des peuples indigènes en voie d’extinction »

COMUNDO a le plaisir de vous inviter à trois projections d’un documentaire en Suisse Romande  qui traite des problématiques communes aux actions menées par Catleya.

« Ce documentaire de 25 minutes aborde la thématique du déplacement forcé des populations indigènes vivant dans les départements de Casanare et Vichada en Colombie. La réduction de leur territoire ancestral, accaparé au profit de projets agro-industriels et miniers, provoque un profond bouleversement des modes de vie et cultures traditionnels, jusqu’à mettre en danger la survie de ces communautés. » COMUNDO

Dates et lieux
–       Mercredi 25 octobre, 18h30 : Lausanne, UNIL Anthropole, salle 4021, métro m1 UNIL-Chamberonne
–       Jeudi 26 octobre, 18h30 : Neuchâtel, Galerie YD, Rue Fleury 6
–       Mardi 31 octobre, 18h30 : Fribourg, COMUNDO Suisse romande, Rue des Alpes 44

WAKENA_COMUNDO Suisse romande

Les dernières nouvelles de Magangué

La construction de l’école pour la paix a débuté ! Grâce au financement obtenu par la Fedevaco pour la première phase de ce projet, nous espérons que l’école verra bientôt le jour et les formations pourront commencer à Magangué. Merci pour votre contribution.